Vos témoignages : la vie à l'Excentric.

Déjà quelques témoignages, quelques tranches de vie pour nous replonger dans la vie à l'Excentric  ! Merci aux premiers contributeurs ou aux auteurs des articles cités. 

Si vous vous trouvez concerné d'une manière ou d'une autre par un des documents déposés et que vous ne souhaitez pas qu'il en soit ainsi, n'hésitez pas à le faire savoir.

 

Et si vous aussi, vous souhaitez partager en quelques lignes vos souvenirs du quartier, vous pouvez me contacter.

« J'ai passé toute mon enfance, ici. C'était un quartier stylisé dont on était fier. Et puis j'ai des souvenirs superbes du dancing où j'allais si souvent quand j'étais plus jeune. Combien de couples se sont connus là... » 

 

(P. Lahaye via La Voix du nord du 11 mai 1996, article d'Hervé Alloy).

 

 

 

 

 

 

Source  photo : collection personnelle de www.quartierexcentric.fr.

Quelques souvenirs de Jean Wycke, pianiste à l'Excentric, dont nous parle Christian Declerck sur son blog : http://artistesoublies5962.blogspot.fr/2017/08/jean-wycke-pianiste-de-lexcentric.html 


Et le témoignage d' Alice Varet qui a vécu dans une maison de l'Excentric pendant ses années d'enfance : 

 

« Nous avons emménagé avec mes parents en 1981, dans cette maison (n°31 de la rue Chénier) toute bizarre, à la façade étroite sur 4 niveaux, avec un toit plat, et des pièces traversantes pour passer d'un étage à l'autre... pas très pratique, quand, enfants que nous étions, nous descendions du dernier étage et passions en rampant le long du lit des parents pour ne pas les réveiller et descendre regarder la télé...

 

Ce toit plat a fait pas mal causer, surtout ce matin où notre voisin d'en face est venu sonner, s'inquiétant de voir quelqu'un en blanc vert et rouge se balader la nuit sur les toits... et mon cascadeur de frère, âgé alors de 6 ans, descendait alors vêtu d'un pyjama aux mêmes couleurs... les normes de sécurités n'étaient pas encore d'actualité, mais il s'est pris un sacré savon !

 

Nous vivions à côté d'un très vieux monsieur, Monsieur C. qui habitait la maison à la vague. Celle-ci n'était plus du tout entretenue, sans compter les nombreuses poules qu'il avait dans son jardin... et son habitation ! Sa vieille gazinière manqua de peu de faire sauter un jour toute la maison...

 

De l'autre côté vivait la famille S., dont la fille n'était autre qu'une productrice télé. D'où l'apparition d'un énorme ballon sigle TF1 de l'autre côté du mur du jardin installé pour une fête...

 

Ce quartier reste dans mon cœur par son intimité et son côté sauvage de l'époque. Il restait encore des terrains non construits, sur lesquels nous allions construire des cabanes, le moulin de l'Excentric et son jardin abandonné, qui forcément nous incitait à des visites interdites, bravant le pauvre chien bâtard dénommé "Taxi", qui ne voyait quasi plus, accompagné d'un berger qui nous aboyait dessus avec force, et leurs maîtres, un monsieur asiatique et une vieille femme assez forte  ... des prénoms me reviennent comme Bertrand, Audrey, Nicolas .... Puis de nouvelles familles sont arrivées avec la construction d'habitations qui ont su garder l'esprit du quartier pour la plupart.

 

Le quartier en "U", très calme, nous a valu des heures de jeu dans le quartier, nous vivions quasi en permanence dans la rue, avec les autres enfants. J'étais la plus âgée, avec ma bande de garçons, nous enchaînions les matches de foot, les courses en vélo ou en patins à roulettes ou avec nos premiers skates... cette ambiance nous a vraiment manqué lorsque nous avons déménagé sur Malo début 1990...

 

Et 15 ans après, un ami m'emmène en chapelle dans le quartier, et nous voici chez Laurence,  dans la maison de mon enfance ! J'ai eu la chance de visiter à nouveau les étages, avec de beaux aménagements et quelques touches gardées de l'ancien temps, comme la cheminée faite sur mesure...».

Christian Declerck partage avec nous cet air de musique qui passait à l'Excentric Moulins, la Rumba des Pantins de Jean Reynaert par l'orchestre musette de Jo Reno.  Bonne écoute ! 
Source : Christian Declerck, chaîne youtube ici.